Diabète et méchant

Tout espérer, ne rien attendre.

COMMENT NOMMER LES MALADIES, PARLER DES MALADIES

Notre ami le docteur Jean-Pierre Lellouche a publié ce texte stimulant dans la revue Pratiques :

https://pratiques.fr/Comment-nommer-les-maladies-Comment-parler-des-maladies

C’est un texte volontairement bref pour appeler à réagir et à dialoguer. Les réactions sont les bienvenues (cf celle de J.-P.L. dans les commentaires).

Capture d’écran 2018-10-22 à 09.18.03

 

Précédent

22ème Rencontre du 1er Type

Suivant

Abbott et le QCM

  1. Lellouche

    Dans un texte dans lequel je m’interrogeais comment nommer les maladies comment parler des maladies je disais « ma détestation et mon refus des acronymes et pire encore des acronymes anglais »
    Je voudrais m’en expliquer en abordant la question du diabète et plus particulièrement les acronymes LADA et MODY
    Tout malade a le droit de comprendre ce qu’est sa maladie
    Pour les diabétiques c’ent non seulement un droit mais une obligation
    Dans cette maladie il est essentiel que le malade devienne autant que possible un expert
    LADA versus DIABETE DE TYPE 1 A MARCHE LENTE
    Si un médecin dit vous avez un LADA il sera bien sûr amené à dire d’autres choses et à donner des explications
    Il n’ en reste pas moins qu’il aura prononcé cet acronyme Il l’aura installé dans la relation entre le patient et lui-même il l’ aura instillé dans l’esprit du malade
    Cet acronyme LADA a plusieurs particularités
    Il résulte d’un accord entre médecins ,il existait dans le vocabulaire des médecins il n’existait pas dans celui du malade
    Comme tout acronyme c’est un mot étranger ne désignant rien d’autre que ce qu’il désigne ,un mot cul de sac ne se prêtant ni à des précisions ni à des nuances ni à un enrichissement

    Si un médecin emploie l’expression DIABETE DE TYPE 1 A MARCHE LENTE il emploie des mots qui veulent dire quelque chose dans le langage de chacun de nous et qui appellent des précisions
    LADA est comme une étiquette et seulement une étiquette
    Dans le cas du MODY c’est la même chose en pire
    MODY est en effet un acronyme ayant tous les défauts des acronymes .Mais c’est aussi un mot qui en français s’ entend comme maudit (comme une malédiction)
    Pour parler de leur maladie et pour échanger avec les médecins et avec leurs proches les diabétiques devraient disposer d’un vocabulaire précis . Les acronymes (et plus encore quand ils sont anglais et plus encore quand ils se veulent drôles )ne me semblent pas utiles dans ce but

  2. Bertrand Burgalat

    Merci cher Jean-Pierre pour ces réflexions brillantes, d’une humanité tellement rare.

  3. merci pour ces propos. je crois bien que c’est Albert Camus qui a écrit « mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde  » . j’ai pensé à cette phrase en vous lisant .. De l’importance de s’entendre sur le sens des mots .
    cordialement .
    monique sanchez .

Répondre à Bertrand Burgalat Annuler la réponse.

2016 - Diabète et Méchant