Diabète et méchant

Tout espérer, ne rien attendre.

Catégorie : Diabète à but lucratif (Page 1 sur 10)

47e Rencontre du 1er Type

Réunion_07-06-2021

Notre prochaine Rencontre du 1er type aura lieu le dimanche 27 juin, en visio, de 15h à 17h.

Pascal Forchioni, membre de l’association de longue date et contributeur émérite du blog, nous fera l’amitié de partager avec nous son expérience des boucles fermées artisanales, en s’efforçant notamment de rendre le sujet accessible pour les moins technophiles d’entre nous.
En attendant et à titre d’introduction, les nombreux et passionnants billets de Pascal peuvent être (re)lus ici :
portrait-pascal.jpg
Selon notre habitude, nous posterons le lien de connexion sur le Google Group 30 minutes avant le début de la réunion.

ALL ACCESS

Avant de donner des leçons sur les vaccins, la France devrait montrer l’exemple sur l’insuline. Merci à Stéphane Besançon de Santé Diabète, Pauline Londeix et Jérôme Martin de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, au député Vincent Ledoux et aux 20 parlementaires de différents groupes qui ont signé cette tribune, qui sera publiée lundi par Le Figaro dans son édition papier.

https://www.lefigaro.fr/sciences/acces-a-l-insuline-a-l-oms-la-france-doit-soutenir-une-resolution-ambitieuse-20210514Capture d’écran 2021-05-14 à 11.28.56

TÉMOIGNAGE DE SABINE : L’ARRÊT DES POMPES À INSULINE IMPLANTABLES MIP DE MEDTRONIC NOUS CONDAMNE

Pompe à insuline implantable MIP (Medtronic)Bonjour à vous tous,

Je m’appelle Sabine. Je viens d’adhérer à l’association, je soutiens entièrement Diabète et méchant dans ses démarches et actions.

Nous avons à peu près tous la même histoire avec notre diabète à des degrés différents. J’ai adoré le livre de Bertrand Diabétiquement vôtre, je suis diabétique depuis 1974, donc j’ai bien connu aussi le Clinitest, l’Acétest, le carnet AJD rempli de croix (les croix correspondaient aux résultats du Clinitest en fonction de la palette de couleurs), le premier appareil à dextro : le Glucometer… Je fais partie des « dinosaures diabétiques » avec tous ces traitements archaïques mais utiles puisqu’ils nous ont permis de vivre !

Je tiens tout d’abord à remercier toute l’équipe pour son soutien. Je vais me présenter pour mieux faire connaissance avec vous. Je me permets de vous parler de ma situation et de la situation des 250 diabétiques français (350 dans le monde) atteints d’un diabète qui se révèle instable et ingérable avec un traitement par voie sous-cutanée (stylos, pompes à insuline externes, pancréas artificiels). Le seul traitement qui stabilise nos glycémies est la pompe à insuline implantée.

Lire la suite

SUGARMAN

DIABETE_FB

Dès que j’ai publié Diabétiquement vôtre, en 2015, une productrice courageuse, Julie Paratian, a souhaité adapter mon livre en documentaire. Bruno Patino, chez ARTE, a tout de suite soutenu le projet*, au risque de froisser certains de ses subalternes, qui se sont immédiatement employés à tenter de le vider de sa substance*. Il a fallu cinq ans pour qu’elle parvienne à ses fins, le film sera diffusé sur Arte** mardi 2 mars à 20h50, et il est déjà visible sur le Replay de la chaine : https://www.arte.tv/fr/videos/080158-000-A/diabete-une-addition-salee.

J’avais d’abord proposé à Hervé Le Roux de le réaliser. L’auteur du bouleversant Reprise avait répondu avec enthousiasme, mais les circonstances l’en avaient empêché, ce cinéaste profondément humain est mort juste avant ses soixante ans à l’été 2017. C’est Benoit Rossel puis Dorothée Frénot qui ont mené à bien, avec ténacité et brio, cette entreprise difficile***. J’espère de tout cœur que leur film sera un point de départ, et qu’il aidera le diabète à sortir de la confusion, des inexactitudes, de l’indifférence, de la gabegie et du désastre. J’aurai la joie d’en parler avec Dorothée Frénot lundi 1er mars sur France Inter, de 10h à 11h, dans l’émission Grand bien vous fasse, d’Ali Rebeihi.

(*) : en essayant notamment de le saupoudrer de clichés manichéens qui ne mangent pas de pain, sur “Big Pharma” ou les “changements de paradigme”.

(**) : merci aussi à la RTS (également coproductrice) et la RTBF Info, qui viennent de le diffuser.

(***) : le cahier des charges de la télévision implique quelques raccourcis et simplifications qui peuvent agacer les diabétiques chevronnés, mais il me semble que le message progresse.

 

 

EUROVISION DU DIABÈTE

Après la RTS mercredi dernier, et avant ARTE le 2 mars, la RTBF diffusera ce jeudi le documentaire de Dorothée Frénot et Benoit Rossel librement adapté de mon livre Diabétiquement vôtre.

Capture d’écran 2021-01-17 à 19.03.14

LES DIABÉTIQUES PARLENT AUX NON-DIABÉTIQUES

Voici le texte de l’entretien qui vient d’être publié en deux parties sur le site de Causeur :

Capture d’écran 2020-08-29 à 08.24.06

Comment les diabétiques, sujets à risque, vivent-ils la crise du Covid-19 ? Quel est leur quotidien ? La recherche a-t-elle progressé ? Que fait l’Etat pour défendre les malades face aux intérêts de Big Pharma ? Chanteur et producteur à la scène, diabétique de type 1 à la ville, Bertrand Burgalat nous livre son point de vue iconoclaste. L’auteur de Diabétiquement vôtre (Calmann-Lévy, 2015) et fondateur de l’association Diabète et méchant a sa piqûre d’insuline dans la poche, certainement pas sa langue.

Daoud Boughezala. Aux côtés de l’âge avancé et de l’obésité, le diabète est présenté comme un facteur de co-morbidité au Covid-19. Autrement dit, un diabétique atteint par le virus aurait plus de chances de développer une forme sévère de la maladie. Diabétique de type 1 depuis votre adolescence, avez-vous changé de quotidien depuis l’irruption de la pandémie ?


Bertrand Burgalat. Quand, dans son discours du 12 mars, le Président de la République a cité « celles et ceux de nos compatriotes qui sont âgés ou affectés par des maladies chroniques comme le diabète, l’obésité ou le cancer », j’aurais pu me réjouir que cette affection si mal comprise soit évoquée, pourtant j’ai été atterré : sa sollicitude, loin de  protéger les plus fragiles, risquait de leur coller une cible dans le dos et de les désigner comme individus à problèmes, à laisser de côté en cas de saturation des services d’urgence. C’est exactement ce qui s’est passé, et c’est ainsi que son message jésuitique a été entendu puisque dès le 17 mars, Anne Geffroy-Wernet, Présidente du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes-Réanimateurs Élargi, a déclaré à La Croix : « Il y a trois types de profils. Ceux dont on sait qu’ils vont mourir, quoi qu’on fasse : ce sont des morts «inévitables ». Ensuite, les patients qui ont déjà des pathologies sévères, qui représentent des morts « acceptables ». Enfin, les morts « inacceptables » : les patients jeunes et sans antécédent. Notre objectif est d’avoir zéro mort inacceptable. » On peut dire que l’objectif a été atteint, la surprotection des personnes les moins exposées comme les enfants allant de concert avec l’abandon des pensionnaires des Ehpad, morts pour la plupart sans aucun soin, après avoir été contaminés par des personnels sous-équipés. S’il y a eu beaucoup de diabétiques de type 2 parmi les victimes, c’est d’abord parce que cette forme de diabète est souvent associée à d’autres facteurs aggravants comme l’hypertension, l’obésité et d’autres pathologies cardiovasculaires.

Lire la suite

UNE SOIRÉE AVEC MARINE MARTIN

Lundi 2 mars, à partir de 19h15, nous aurons la joie et l’honneur de recevoir à Paris notre amie Marine Martin, présidente de l’APESAC, qui se bat sans relâche pour la défense des familles bouleversées par la Dépakine.
Renseignements et inscriptions à contact@diabeteetmechant.org.87384977_2280538815571960_3422815152221716480_o

760 MILLIARDS DE DOLLARS

En ouverture des pages santé du Figaro d’aujourd’hui. Un grand merci à Stéphany Gardier.

L’alibi du coût de la recherche et du développement, invoqué par Sanofi pour justifier ses prix, tient encore moins depuis que l’entreprise a annoncé le mois dernier l’arrêt de ses recherches dans le domaine du diabète.

83448397_10158223894673938_7318711554709389312_o

WE’VE ONLY JUST BEGUN

Merci à toutes et à tous pour votre présence ainsi qu’à ceux qui voulaient venir mais ne pouvaient pas. Cette question du prix des traitements est difficile à faire entendre en France, où les prévarications sont dissimulées par la prise en charge à 100% des ALD. Mais notre travail de longue haleine sur le sujet commence à payer, comme le montre cet article du Huffington Post :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/soutenus-par-francois-ruffin-des-diabetiques-declarent-la-guerre-a-sanofi_fr_5e15937fc5b6c7b859d2d3f0

Et celui-ci sur le site de T 1 International :

https://www.t1international.com/blog/2020/01/20/insulin4all-demonstration-outside-sanofi-paris/

IMG-20200108-WA0002

Photo Juliette de Salle.

A DEMAIN

Rendez-vous à Paris ce mercredi 8 janvier à 12h30 à l’angle de l’avenue Delcassé et de la rue La Boétie. Métro Miromesnil ou Franklin Roosevelt.

Tract_sanofi_V7

Page 1 sur 10

2016 - Diabète et Méchant