Diabète et méchant

Tout espérer, ne rien attendre.

Auteur : Bertrand Burgalat (Page 2 sur 16)

9ÈME RENCONTRE DU 1ER TYPE

aviron

Nous nous réunirons à Paris, comme chaque dernier dimanche, le 26 novembre de 15h à 17h, au 1er étage du Café de la Mairie, 8 place Saint Sulpice.

DT1 et autres formes minoritaires, types 2 en rupture de ban, parents, enfants, proches et timides sont les bienvenus.
 
Nous aurons le plaisir de recevoir Erik Huneker, directeur général et cofondateur de la société Diabeloop, si souvent étrillée ici. Merci à lui de venir dialoguer avec nous.

LES VRAIES BONNES NOUVELLES (14)

Merci à Alain Altier de nous avoir transmis cette information publiée aujourd’hui par Le Quotidien du Médecin.

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/10/30/diabete-de-type-1-des-cellules-beta-pancreatiques-artificielles-testees-chez-la-souris_851881?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-20171030#utm_source=qdm&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20171030&utm_campaign=NL_derniereheure

 

8ème RENCONTRE DU 1er TYPE

Nous nous réunirons à Pcordee-1aris, comme chaque dernier dimanche, le 29 octobre de 15h à 17h, au 1er étage du Café de la Mairie, 8 place Saint Sulpice. DT1 et autres formes minoritaires, DT2 en rupture de ban, parents, enfants, proches et timides sont les bienvenus.CafeDeLaMairie1_8_PlStSulpice

LES ILLUSIONS DU PROGRÈS

502308893_640

Sur Europe 1* ce matin, une chronique désolante d’Anicet Mbida annonçant une nouvelle ère grandiose : la lecture du taux de glucose par tatouage…
Décidément, nous allons peut être devenir immortels mais nous resterons diabétiques tant que la recherche se fourvoiera dans ce genre d’impasses.

(*dermal-abyss-mit-screenshot-vimeo_1024) : c’est encore plus rageant quand on sait les sommes engrangées par cette radio avec des publicités lamentables pour des lecteurs de glycémie dépassés.

À DIMANCHE

Le 24 septembre de 15h à 17h nous nous réunirons, comme chaque dernier dimanche du mois, au premier étcanotage du Café de la Mairie, place Saint Sulpice à Paris.
 
DT1 et autres, parents, proches, enfants, timides bienvenus, nous avons beaucoup de choses à nous dire. Et pour celles et ceux qui résident en province ou à l’étranger, écrivez-nous à contact@diabeteetmechant.org afin d’être dans la boucle.

ENCORE UN « ANTIDIABÉTIQUE » QUI PORTE BIEN SON NOM

Merci à la revue Prescrire et au Formindep.

https://www.facebook.com/237597246328576/photos/a.237599169661717.58740.237597246328576/1495580077196947/?type=3&theater

21462229_1495580077196947_1073142967755070489_n

 

7ème Rencontre du 1er Type

Nous nous réunirons à Pcordee-1aris, comme chaque dernier dimanche, le 24 septembre de 15h à 17h, au 1er étage du Café de la Mairie, 8 place Saint Sulpice. DT1 et autres formes minoritaires, parents, enfants et proches sont les bienvenus.CafeDeLaMairie1_8_PlStSulpice

 

PAROLE DIABÉTIQUE

Notre consoeur Juliette de Salle* présente son livre Sang Sucre à La 1ère, la radio nationale belge :

https://www.rtbf.be/auvio/detail_tendances-1ere-le-dossier?id=2247508

d147a96a9bc9af6131108ff4d243c13e

(*) Juliette participe activement à notre site diabeteetmechant.org, et à notre association naissante. Ici la présentation de son ouvrage : http://sangsucre.blogspot.fr

 

 

 

LE SERPENT DE MER DIABELOOP

IMG_20170713_124059Dans Le Figaro Magazine, en 2001, Les Tartarins du CHU de Montpellier prédisaient la commercialisation de leur pompe à subventions pour 2005. Combien d’argent public les sociétés Cellnovoet Diabeloop ont-elles englouti?
IMG_20170713_123920

« EST-CE QUE VOUS ÊTES ÉQUILIBRÉ? »

michel-duchaussoy
Visite cet après-midi chez mon médecin* pour une bronchite. Pont de l’Ascension oblige c’est son remplaçant qui m’accueille. Je le préviens que je suis diabétique insulinodépendant, il m’interrompt aussitôt : « est-ce que vous êtes équilibré? C’est quoi votre hémoglobine glyquée? » Sans même attendre ma réponse il va chercher les chiffres sur l’ordinateur de son confrère. Pas de bol ils ne sont pas mauvais.
 
Rien de méchant, juste un mélange de suffisance et d’ignorance : on peut aligner une excellente moyenne et faire des variations glycémiques considérables**. Pas tout à fait une de ces « Brutes en blanc » si bien décrites par Martin Winckler, juste le signe que cette « éducation thérapeutique » chère à l’Église de Diabétologie pourrait être utilement étendue à certains soignants.
 
Cette consultation m’a aussi fait entrevoir, par sa violence ordinaire, ce que risque d’être notre futur proche lorsque les vendeurs de faux « pancréas artificiels » et autres doudous connectés auront triomphé. Le diabétique télécommandé, observant, contrôlé et alimenté en insuline à distance, avec télétransmission des données à l’employeur. Comme nous le disait une utilisatrice béate de l’Omnipod, répétant vingt fois l’élément de langage du fabricant : « Que du bonheur ».
 
A dimanche, 15h au 1er étage du Café de la Mairie place Saint Sulpice, pour celles et ceux qui sont à Paris ce week end.
 
(*) : docteur Panagoulias, rue des Moines à Paris 17, excellent généraliste ayant fait diabétologie, compétent, humain, compréhensif et jamais condescendant.
(**) : d’où l’intérêt des nouveaux instruments de mesure comme les lecteurs flash, dont il ne connaissait évidemment pas l’existence.

2016 - Diabète et Méchant